Les Sables d'Olonne > Forêt domaniale d'Olonne

Forêt domaniale d'Olonne


Route de La Mer
85340 OLONNE SUR MER

Plus d'infos

Ordonnés sous Louis XV, les 1ers semis de pins ont précédé les grandes plantations de 1837 sur les massifs dunaires pour protéger les marais.
La forêt s'étire sur plus de 1000 hectares, de nombreux sentiers libres ou fléchés, aident à la découverte d'essences variées (acacias, chênes verts, pins maritimes).

La forêt domaniale d’Olonne s’étend au bord du littoral sur 11 km de longueur entre Brétignolles au nord et la Chaume au sud. Sa largeur varie entre 200 m et 2500 m vers le centre du massif à Sauveterre et sa superficie est de 1120 ha. Elle est constituée de dunes boisées ou non, formées depuis la fin du quaternaire par les sables de la Loire déposés sur la côte par un puissant courant marin de direction nord-sud entre Loire et Gironde.

Jusqu’au XIXème siècle, les dunes n’étaient pas végétalisées et présentaient un véritable danger, car, lors des tempêtes, elles envahissaient régulièrement l’arrière pays, terres, villages et marais salants. Le décret du 14 décembre 1810 ordonna la fixation des dunes par végétalisation et, dès 1836, les premiers semis de pins ont été réalisés.

Depuis 160 ans, le patient travail de l’homme a permis de constituer une forêt d’un aspect naturel, agréable à l’oeil, équilibrée écologiquement, ce qui lui assure une pérennité des espèces et un paysage varié. Les dunes fixées sont réputées parmi les plus remarquables d’Europe. Cet ensemble demeure cependant très fragile, toute défaillance de la couverture végétale entraînerait un rapide retour à la case départ.

Au lieu dit «Mireille», reboisement de jeunes pins bien verts en rangs serrés et parallèles.
Plus au nord, forêt ancienne irrégulière : bosquets de chênes verts, néfliers, cormiers sauvages, prunelliers, aubépines, tamaris, saules, acacias, etc.
Au centre de la forêt : de grands acacias, aulnes, frênes, peupliers, hêtres, bouleaux, sureaux, érables, etc.

Des coupe-feux forment de larges tranchées droites inattendues. Y passent des chevreuils, sangliers, écureuils ; parmi les oiseaux : corbeaux ou pies, pigeons ramiers, geais, merles, passereaux, etc. des lézards verts ou gris - Prendre gare aux vipères.

Profitez des chemins balisés pour découvrir la forêt domaniale, à pied ou à vélo !

Ouverture

  • Ouvert toute l'année

Caractéristiques

  • Catégorie Patrimoine naturel
    • Forêt-Pinède
  • Guide Touristique MAJ
    • 2017
  • Classement officiel
    • Forets

Dernière mise à jour : 13/02/2017 à 16h45
Retour haut de page