Les Sables d'Olonne > Découvrir > Restaurants > Recettes

Recettes

Marie-France Thiery
Autodidacte passionnée de cuisine, Marie-France Thiery-Bertaud anime depuis 10 ans le blog de cuisine «Une cuillerée pour papa». Elle a également publié plusieurs ouvrages culinaires et romans. La passion est devenue entre-temps une véritable activité, grâce à des cours de cuisine à domicile dispensés sur toute la Vendée.

Lieu jaune poêlé à la salicorne des marais d’Olonne

Ingrédients (pour 2 personnes) :
• 2 filets de lieu jaune
• 200 g de salicorne fraîche
• 1 gousse d’ail
• Poivre noir du moulin
• Fleur de sel
• Un peu de beurre salé
• Un trait de vinaigre balsamique

La salicorne :
Retirez éventuellement les grosses branches centrales pour ne conserver que les parties les plus tendres. Pour les jeunes pousses, ce n’est pas nécessaire. Portez une casserole d’eau à ébullition et faites blanchir 1 minute maximum la salicorne. Cette opération, même si elle n’est pas obligatoire, permet d’enlever l’excès de sel. Egouttez la salicorne et plongez-la dans de l’eau froide pour stopper la cuisson.
Faites blondir un morceau de beurre dans une poêle. Ajoutez la salicorne, l’ail haché et baissez le feu. Laissez mijoter tout doucement, pendant une quinzaine de minutes, en remuant de temps en temps. Inutile de saler, car la salicorne l’est déjà. Poivrez en fin de cuisson.
Facultatif : vous pouvez éventuellement ajouter une noix de crème fraîche.

Le lieu jaune :
Faites fondre une noix de beurre dans la poêle et laissez dorer le filet 2 minutes maximum de chaque côté sur feu moyen. La chair doit rester ferme et encore un peu nacrée. Poivrez au dernier moment.
Au dernier moment, retirez les filets de la poêle. Eteignez le feu et déglacez avec le vinaigre en grattant avec une cuillère en bois pour décoller tous les sucs.
Répartissez la salicorne dans l’assiette, posez dessus le filet de lieu et versez le jus de cuisson déglacé en cordon tout autour. Parsemez de fleur de sel.

Par Marie-France Thiery,
Blogueuse unecuillereepourpapa.net

Omelette à la margate et au wakam

Ingrédients
∙ 5 oeufs
∙ 20 g de feuilles de wakamé déshydra té(vous les trouverez en magasins bios)
∙ 1 blanc de seiche (margate)
∙ 5 cl de crème liquide
∙ 1 échalote
∙ 2 gousses d’ail
∙ Sel, Poivre
∙ Beurre salé, Huile
∙ Vinaigre de Xérès

Le wakamé : Commencez par réhydrater le wakamé dans de l’eau froide pendant 15 minutes. Egouttez-le ensuite et réservez.
Le blanc de seiche :Détaillez-le en petits dés.
Les oeufs battus :Cassez les oeufs dans un récipient, ajoutez la crème, salez et poivrez et battez-les jusqu’à  les faire mousser.
Finalisation : Faites blondir l’échalote à la poêle dans un peu de beurre et d’huile. Ajoutez les dés de seiche, faites revenir doucement 2 ou 3 minutes puis déglacez avec le vinaigre.
Ajoutez le wakamé et l’ail haché. Salez légèrement, couvrez et laissez cuire à l’étuvée pendant 5 minutes.
Dans une autre poêle, chauffez l’huile et versez les oeufs battus. Commencez à ramener les bords vers le centre avec une cuillère en bois et dès que l’omelette prend un peu de consistance, déposez la préparation au wakamé. Poursuivez la cuisson. Poivrez au dernier moment.
Mon petit conseil : Une fois l’omelette débarrassée dans les assiettes, déglacez la poêle avec un trait de vinaigre de Xérès et versez-en en cordon autour de l’omelette.

Par Marie-France Thiery,
Blogueuse unecuillereepourpapa.net

La Gâche de Pâques

Ce gâteau en forme de pain était fabriqué pour les fêtes de Pâques. Voici les clés de sa fabrication, mais chaque pâtissier y apporte sa touche personnelle/son ingrédient secret ...

Préparation : 40 mn - Repos : 6h. Cuisson : 45 min.

Ingrédients :  
- 550 g de farine
- 1/2 cuillère à soupe de sel fin
- 2 petits œufs 1 pour dorer
- 110 g de sucre en poudre
- 110 g de beurre
- 1 1/2 cuillère à soupe de crème fraîche
- 12,5 cl de lait tiède
- 25 g de levure de boulanger
- 1/2 gousse de vanille
- 1 cuillère à café d'eau de fleur d'oranger
Si vous utilisez une machine à pain, remplacer la levure fraîche par un sachet de levure de boulangerie instantanée.

Préparation :
Faire bouillir le lait avec la 1/2 gousse de vanille fendue en deux. Laisser tiédir.
Dans une grande terrine, verser la farine tamisée. Faire un puits, ajouter le sel, casser les œufs, ajouter le sucre en poudre et le beurre ramolli détaillé en petits morceaux.
Délayer la levure dans un verre de lait tiède.
Travailler la pâte en ajoutant peu à peu le reste du lait. Pétrir soigneusement et longuement la pâte.
Dans une jatte, verser la levure délayée dans le lait, l'eau de vie, la crème fraîche et l'eau de fleur d'oranger.
Ajouter cette préparation à la pâte et la travailler jusqu'à ce qu'elle soit souple et élastique. Couvrir la terrine avec un linge et faire lever pendant 6 h dans un endroit tiède. Ce temps écoulé, fariner la plaque du four.
Façonner la pâte en forme de miche. Laisser lever encore 1 h.
Préchauffer le four à thermostat 5 (180°C).
Dorer la surface de la gâche avec l'œuf battu. Faire une incision au couteau au milieu de la brioche.
Mettre au four à mi-hauteur et laisser cuire 45 mn.

Préfou

Spécialité vendéenne, que l'on déguste chaud à l'apéritif, c'est en fait du pain beurré à l'ail.

Recette  :
Faire une pâte à pain avec farine de blé, eau, sel, levure de boulanger, laisser fermenter au moins 1 heure dans un endroit tiède.
Aplatir cette pâte,lui donner la forme souhaitée et cuire immédiatement dans un four chaud.
Après quelques minutes, avant même que la croûte ne se colore, sortez le pain du four, l’inciser sur un ou deux côtés et tartiner copieusement avec la préparation de beurre salé et aillé.
Refermez le pain et l’envelopper dans un papier aluminium, repassez au four 3 à 5 minutes afin que le beurre aillé imbibe bien le peu de mie de ce pain plat.

Craquant de Saint Jacques aux épices lointaines

Pour 6 personnes

Ingrédients :
6 feuilles de bricks
18 noix de Saint Jacques (ou + si petites noix de Saint Jacques)
6 champignons de Paris
3 carottes
½ poivron rouge
Lait de coco
Epices à l’indienne
Beurre fondu
Fleur de sel, poivre

Coupez en julienne les carottes, émincez les champignons et le poivron rouge.
Précuire les carottes, les champignons et le poivron rouge quelques minutes dans le lait coco et l’épice à l’indienne, salez et poivrez selon votre goût.
Passez le tout dans une passoire, récupérer la sauce et la mettre de côté.
Pliez une feuille de brick en 2, y déposer un peu du mélange et refermez la brick en triangle.
Effectuez la même préparation pour les 5 autres bricks.
Avec un pinceau, étalez le beurre fondu sur les 6 bricks et faites dorer au four à env 220°, pendant 10-15 minutes.
Déposez le craquant dans une assiette et y ajoutez un peu de sauce épicée et quelques feuilles de salade.

Bonne dégustation.

Recette proposé par Laurence Lucas

Autres Spécialités de Vendée :
La brioche, la plus connue des spécialités de Vendée, et la gâche(cf la recette).
Le Préfou, morceau de pâte à pain, frotté d’ail et beurré (cf la recette).
La Mogette, nom vendéen donné au haricot blanc le lingot.
Le Jambon de Vendée, sec, frotté de sel marin, d’épices et d’eau de vie. IGP.
Le Fion ou flan maraîchin.
Les anguilles et les cuisses de grenouille, spécialités de nos marais.
Les Volailles de Challans sont certifiées Label Rouge. Celui-ci garantit un élevage en plein air, une alimentation naturelle et une durée d’élevage minimale.

Retour haut de page